Brique ou parpaing
Maison

Brique ou parpaing : lequel offre une meilleure isolation ?

Lors d’un projet de construction, professionnels et futurs propriétaires sont confrontés à un choix : murs en brique ou en parpaing ? Le duel entre ses deux matériaux de construction fait rage depuis des années. Lequel offre une meilleure isolation ? Tour d’horizon sur les caractéristiques de ces deux matériaux.

L’importance d’une bonne isolation

Pour tout projet de rénovation ou construction maison, l’isolation des murs est une étape primordiale. Que ce soit par l’intérieur ou par l’extérieur, une bonne isolation permet de réduire la perte de chaleur d’une maison d’environ 20% et permet par la même occasion de réaliser des économies en réduisant la facture de chauffage. Ainsi, assurer l’isolation optimale d’une maison passe avant tout par le choix des bons matériaux de construction.

Le parpaing, le matériau en vogue

Conçu à base de sable, de graviers, de gravillons, de ciment et d’eau, le parpaing classique est également connu sous le nom de bloc béton. Ce matériau de forme parallélépipédique et aux dimensions variables se présente généralement en bloc plein ou creux. Si le parpaing a su séduire les constructeurs par ses nombreux atouts, il présente néanmoins quelques inconvénients. Focus sur ses caractéristiques.

·         Les avantages du parpaing

Le succès du parpaing classique n’est pas dû au hasard. En effet, ce matériau de construction possède plusieurs cordes à son arc.

L’atout majeur de ce matériau de construction réside dans sa propriété incombustible, il propose ainsi une excellente résistance au feu, minimisant les risques d’incendie.

Facile à trouver, le parpaing offre également une très bonne résistance face au gel. Par ailleurs, le parpaing est un matériau très peu onéreux, permettant de construire une maison solide à moindre coût. Enfin, la mise en œuvre du parpaing nécessite très peu de savoir-faire.

·         Les inconvénients du parpaing

Malgré ses avantages indéniables, le parpaing classique est handicapé par quelques inconvénients. Le principal défaut que l’on peut reprocher à ce matériel de construction est sa faible résistance thermique. Ainsi, une isolation complémentaire est indispensable. En outre, le parpaing étant un mauvais régulateur d’humidité, son utilisation dans la construction nécessite l’installation d’un vide sanitaire ou d’une barrière anti-capillarité, ainsi que d’une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée).

La brique, le matériau traditionnel

Conçue à partir de terre argileuse, la brique est pétrie puis façonnée de façon à obtenir une forme parallélépipédique. Elle sera ensuite séchée avant d’être utilisée. Avec l’ascension du parpaing, la brique a peu à peu perdu de sa popularité. Cependant, ce matériau un peu plus traditionnel se pare de nombreux atouts.

·         Les avantages de la brique

Matériau de construction solide et résistant, la brique a l’avantage de posséder une excellente capacité d’isolation. Par ailleurs, grâce à sa capacité à réguler naturellement l’humidité, la brique aide à conserver un intérieur plus sain, sans passer par l’installation d’une VMC. Enfin, tout comme le parpaing, la brique offre une bonne résistance au feu et présente l’avantage d’être facile à mettre en place.

·         Les inconvénients de la brique

Malgré ses nombreux atouts, la brique n’est pas exempte de défaut. Bien qu’elle soit un excellent isolant et offre une bonne résistance à l’humidité et au feu, son coût reste très élevé. Il n’est pas étonnant que de nombreux professionnels et particuliers choisissent de se tourner vers d’autres alternatives pour leur projet de construction maison.

Brique ou parpaing pour l’isolation de votre maison ? La conclusion de nos experts

Dans ce duel entre les deux matériaux de construction, la brique semble remporter la victoire en termes de capacité d’isolation. Cependant, si l’on prend en compte la différence de prix des deux matériaux, ce triomphe est discutable.

En effet, le parpaing étant deux à trois fois moins cher qu’une brique, l’écart de prix peut servir à renforcer l’isolation de la bâtisse. Ainsi, pour apporter le maximum de confort aux habitants, il est possible d’améliorer la résistance thermique et acoustique d’un mur en parpaing. Pour une isolation par l’intérieur, vous avez le choix entre un isolant à base de plaque de plâtre ou doublage thermo-acoustique à base de composite en polystyrène. L’isolation par l’extérieur étant l’option la plus recommandée, vous pouvez opter pour un bardage en PVC ou l’isolation sous enduit.

Vous pourriez également aimer...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *